Faites passer le message autrement ! #madeinfrance

Comment est fabriquée une paire de chaussettes ?

Fabrication paire de chaussettes

Dans la chaussette depuis quelques années avec mes marques « Mes Chaussettes Chéries » lorsque j’étais étudiante, puis aujourd’hui « Sorry or not sorry », j’entends souvent cette phrase « une chaussette c’est facile à fabriquer, c’est la machine qui fait tout ».

Que nenni !

Fabriquer une chaussette puis une paire de chaussettes allie des procédés certes industriels, mais aussi le savoir-faire humain.

En effet, 6 étapes sont nécessaires pour fabriquer une paire de chaussettes : le tricotage, le retournage, le remaillage, le formage, l’appairage et le conditionnement. 

Avec la manufacture Broussaud Textiles, qui fabrique des chaussettes depuis 1938 dans le Limousin, et bien sûr mes chaussettes « Sorry or not sorry » depuis le début de l’aventure, nous allons vous décrire chacune des étapes, afin que vous soyez calés en chaussettes 😉

 

Etape 1 : Le tricotage


Le tricotage est la première étape de la fabrication. C’est effectivement une machine qui se charge de tricoter les fils entre eux afin d’en sortir quelque chose qui ne ressemble pas du tout à une chaussette. En amont, un.e technicien.ne a bien sûr réglé la machine, et mis les fils de la bonne couleur. Il existe différentes machines en fonction du type de tricot que nous souhaitons. A cette étape, une « chaussette » met en moyenne 4 minutes à être tricotée.

 Tricotage paire de chaussettes

 

Etape 2 : Le retournage

Tricotée, la chaussette arrive à l’endroit mais l’étape d’après nécessite que la chaussette soit mise à l’envers. Chaque chaussette est positionnée sur un tube qui aspire la chaussette afin de la retourner.

 

Etape 3 : Le remaillage

Après le tricotage, la chaussette arrive ouverte. C’est-à-dire qu’elle ressemble plutôt à un tube en coton qui a déjà un talon. Le remaillage est l’étape durant laquelle nous allons coudre la pointe de pied grâce à une machine dédiée.  

Remaillage paire de chaussettes

 

Etape 4 : Le formage

Le formage de la chaussette est l’étape de fabrication qui va donner au morceau tricoté sa forme définitive de chaussette.

Chaque chaussette est placée sur un support plat en forme de pied, puis le tout passe dans une machine à vapeur. C’est le petit moment de beauté de la chaussette, puisqu’elle en ressortira avec sa forme définitive de chaussette et les mailles resserrées pour un toucher digne des plus grands spas (je m’emballe un peu, non ?).

Plus la chaussette reste longtemps dans la vapeur, plus la maille se rétractera. C’est pourquoi il peut y avoir une (très) légère différence entre deux chaussettes d’une même production.

Bon à savoir : C’est le premier lavage en machine à laver qui fixera définitivement les mailles.

Formage paire de chaussettes
  

Etape 5 : Le contrôle qualité et l’appairage

Ensuite, chaque chaussette est contrôlée une par une. On vérifie que tout soit parfait : mailles, dessins, fils tirés… 

Ensuite il s’agit d’appairer les chaussettes entre elles. C’est un peu le jeu du memory de la chaussette. Cette étape consiste à trouver pour chaque chaussette, sa sœur jumelle. Comme dit dans l’étape précédente, les chaussettes peuvent être légèrement différentes en fonction du formage. Donc, à la mano, on cherche à assembler deux chaussettes les plus identiques possibles. L’objectif est que vous ne vous retrouviez pas avec un pied gauche plus grand que le pied droit.

Chez Sorry or not sorry, c’est moi qui me charge d’appairer ! Pourquoi ? Car c’est vous qui composez votre paire de chaussettes dépareillées et à message. J’appaire donc votre paire depuis mon petit bureau en fonction de votre commande.

Contrôle qualité paire de chaussettes

 

Etape 6 : Le conditionnement

Cette étape est la dernière avant d’avoir une paire prête à être vendue : c’est la pose du cavalier ! C’est-à-dire du carton qui va lier ad vitam aeternam les 2 chaussettes appairées, et sur lequel il y aura le logo de la marque et notamment la composition des chaussettes. Le cavalier peut être réalisé sur mesure tant dans la forme, que les inscriptions dessus.

Je rêve d’avoir une machine à étiquetage comme celle de Broussaud Textiles, puisque c’est aussi moi qui me charge de réaliser cette étape en fonction de la paire commandée sur sorry-or-not-sorry.com.

Paire de chaussettes packagée

 

Voilà, vous connaissez les différentes étapes de fabrication d’une paire de chaussettes. On ne vous a pas détaillé les étapes en amont de la fabrication, mais avant d’être « mis en prod », un modèle est d’abord dessiné sur logiciel, puis un prototype est tricoté. En fonction de si le prototype est validé ou modifié, quelques semaines à quelques mois sont nécessaires pour lancer un nouveau modèle.

 

Vous savez maintenant (presque) tout sur les étapes de fabrication d’une paire de chaussettes. Vous pourrez alors briller en société, ne nous remerciez pas ! 😉

 

Article co-écrit avec la manufacture Broussaud Textiles, puis illustré par la manufacture Broussaud Textiles. Quelle équipe on forme !

Net Orders Checkout

Item Price Qty Total
Subtotal €0,00
Shipping
Total

Shipping Address

Shipping Methods